Warning: Constant WP_CRON_LOCK_TIMEOUT already defined in /htdocs/wp-config.php on line 91
Elimination du paludisme : l'engagement des journalistes attendu -

Elimination du paludisme : l’engagement des journalistes attendu

515 0

L’Association pour l’Intégration économique et sociale des femmes dans le développement a initié, ce jeudi 30 novembre 2023 à Ouagadougou, un atelier de plaidoyer à l’endroit des journalistes. Les échanges avec les hommes de médias visent à promouvoir les mesures de prévention du paludisme.

 

En 2022, l’annuaire statistique du département de la santé a enregistré 1 400 565 cas de paludisme dont 451 décès. Le district sanitaire de Bogodogo a enregistré à la même année 419 260 cas avec 11 décès. Ces statistiques montrent que le paludisme reste un problème de santé dans la région du Centre.

Dans le but de mettre fin à la maladie d’ici à 2030, l’Association pour l’Intégration économique et sociale des femmes dans le développement (IES/Femmes) a initié avec le soutien du Secrétariat permanent du Palu et Speak Up Africa, un plan de plaidoyer dans le district sanitaire de Bogodogo.

Après les leaders coutumiers, religieux et les autorités administratives et politiques, l’association a rencontré ce jeudi 30 novembre 2023, les hommes et femmes de médias dans le but de promouvoir des mesures de prévention du paludisme.

Pour le responsable suivi-évaluation de l’association IES/Femmes, Dr Hamidou Compaoré, les médias sont une force majeure dans la diffusion d’informations et la formation de l’opinion. « Lorsqu’ils sont correctement exploités, les médias sont un pouvoir qui peut pousser à maintenir et renforcer l’engagement des décideurs en faveur de l’élimination du paludisme », a soutenu Dr Compaoré.

A cet effet, il a dit attendre des journalistes qu’ils aident à aplanir les éventuelles rumeurs et désinformations autour des interventions de la lutte contre le paludisme, sensibiliser les populations sur les enjeux de la maladie et réaliser des reportages sur son ampleur afin d’attirer l’attention des responsables politiques. « Le besoin d’accroitre la production médiatique sur le sujet du paludisme est réel et cela constitue une opportunité à saisir par les journalistes pour se faire connaitre et être impliqués davantage dans les œuvres médiatiques et de plaidoyer », a laissé entendre le responsable du suivi-évaluation.

Les participants à l’atelier

Le Médecin chef de district (MCD) de Bogodogo, Dr Jean Gabriel Pagbelguem, a salué l’initiative de plaidoyer de l’association IES/Femmes à l’endroit d’acteurs clés comme les leaders communautaires, les autorités politiques et les médias. « Nous attendons l’engagement des participants », a-t-il dit, parce que le paludisme est toujours une réalité et la première cause de consultation dans les formations sanitaires et plus grave chez les enfants de moins de cinq ans.

« Des moyens de lutte efficace existent. Il s’agit notamment de la prise médicamenteuse et l’assainissement, qui reste le maillot fort. Nous avons besoin de l’adhésion des populations et pour cela il faut l’accompagnement des Hommes de médias pour véhiculer le message jusqu’au dernier kilomètre », a confié Dr Pagbelguem. Il a précisé que l’Etat fait des efforts dans la lutte contre la maladie mais il faut travailler à détruire les gites larvaires en assainissant le cadre de vie.

Joseph HARO

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
34 ⁄ 17 =


Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.