Covid-19 : légère baisse constatée, mais vigilance recommandée

253 0

Dr Brice Bicaba a animé le traditionnel point de presse mensuel sur l’évolution de la maladie à coronavirus au Burkina Faso ce vendredi 29 janvier 2021 au Service d’information du gouvernement (SIG), à Ouagadougou.

 

Le traditionnel point de presse mensuel sur le Covid-2019 a été animé ce jour 29 décembre 2021 à Ouagadougou par le Coordonnateur du comité sectoriel santé, Dr Brice Bicaba.  A la date du 28 janvier 2021 au Burkina, il a informé que le point était de 46 nouveaux cas confirmés dont 28 à Ouagadougou, 1 Koudougou et 17 à Bobo-Dioulasso. L’on note également 472 tests de diagnostic rapides, 335 tests de cas contacts, 133 tests cas suspects, 3 tests de contrôles. A ce jour, on note 42 guérisons portant le nombre total des guérisons à 8867, 0 décès portant le nombre de décès à 120. Le nombre de cas actifs est de 1436. Le bilan des cas confirmés est de 10423 cas repartis entre 3848 femmes et 6575 hommes.

Selon le coordonnateur du comité sectoriel santé, Dr Brice Bicaba, d’une manière générale, la maladie au Burkina connait une légère baisse. « Les risques auxquels on fera face, si on n’arrive pas à inverser le nombre de nouveau cas enregistré, sont une augmentation des cas sévères à cause de la saturation des capacités des hôpitaux a assurer la prise en charge de ces cas sévères. Cela peut entrainer une augmentation de la létalité liée à la maladie et peut entraîner une augmentation de la mortalité », a-t-il laissé entendre.

S’agissant des activités menées, il a indiqué qu’il a eu un renforcement des hôpitaux en termes de personnel pour rendre fonctionnel les différents lits, l’organisation des sorties d’évaluation de l’offre de soins de service Covid dans les formations sanitaires. Il a ajouté que des sites pour faire le test de Covid pour les voyageurs ont été désignés et les heures de services ont été revues. Enfin, le CORUS a procédé à la mise en place des services 24h/24 à l’aéroport international de Ouagadougou pour les voyageurs, une augmentation des sites de tests rapides, le monitorage de la situation des malades hospitalisés et des cas sévères et la mise sous traitement sur le site, etc.

Pour le Coordonnateur, les principaux défis sont la réduction du nombre de nouveaux cas, le respect des mesures de prévention par la population, la réduction du délai de rendu des résultats, etc.

Kiswendsida Myriam OUEDRAOGO

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.