Promotion de l’entrepreneuriat innovant : le capital-risque et la franchise de distribution, deux nouveaux produits intégrés dans la gamme de produits offerts par l’AFP-PME

383 0

Le Directeur Général de l’Agence de Financement et de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises (AFP-PME), Issa Traoré a animé une conférence de presse ce lundi 13 mai 2024, à Ouagadougou, au cours de laquelle, il a lancé deux nouveaux produits à savoir la franchise de distribution et le capital-risque.

Désormais, l’AFP-PME compte parmi les services offerts aux PME, le Capital-risque et la Franchise de distribution.

Selon le Directeur général de l’AFP-PME, Issa Traoré, avec le Capital-risque, l’Agence interviendra en prenant une participation minoritaire au capital d’entreprises au Burkina Faso. En plus de l’apport financier, l’AFP-PME aura une place clé dans les instances de gouvernance afin d’apporter des orientations stratégiques aux entreprises dans lesquelles elle a pris participation.

« Le capital risque ou venture capital (VC) est un produit d’investissement qui permet de participer au capital d’une entreprise disposant d’un potentiel de croissance élevé. En contrepartie de cet investissement, l’entreprise cède aux investisseurs des actions ou des parts sociales », a-t-il défini.

Pour le fonctionnement de ce produit, six étapes seront suivies. Il s’agit de l’appel à candidature de projets, la sélection par le comité d’investissement, la valorisation de l’entreprise, la négociation des termes de l’accord, la vérification diligente ou due diligences, la finalisation, c’est-à-dire la rédaction du pacte d’actionnaires et la signature du contrat.

L’animateur principal de la conférence de presse a soutenu que l’avantage du capital risque pour l’entrepreneur est qu’il permet de consolider les fonds propres sans augmenter son endettement, ni sa garantie. L’investisseur quant à lui peut bénéficier des retours sur investissement si l’entreprises confirme son potentiel. Il réalise alors des plus-values en cédant ses parts sociales aux créateurs ou à de nouveaux investisseurs. « La prise de participation dans les sociétés à fort potentiel est un outil très puissant qui a été expérimenté dans plusieurs pays avec succès. C’est pourquoi, l’AFP-PME est convaincue que le capital-risque permettra aux entreprises innovantes de renforcer leurs fonds propres en vue de servir de levier pour obtenir des financements additionnels auprès d’autres institutions », a dit le Directeur général de l’AFP-PME.

Il a souligné que la franchise de distribution est un modèle commercial dans lequel un entrepreneur à succès (le franchiseur) autorise un autre entrepreneur (le franchisé) à utiliser sa marque, à vendre ses produits ou ses services et à exploiter son savoir-faire en échange de contreparties financières notamment des redevances. « Un des problèmes auquel est confronté les PME est l’accès au marché. Beaucoup de PME ont des difficultés de faire référencer leurs produits auprès de la grande distribution. L’AFP-PME veut donc mettre en place des enseignes spécialisées dans la distribution des produits ‘’made in Burkina ‘’. A ce titre, nous allons d’abord accompagner des distributeurs de produits locaux à devenir des franchiseurs, ensuite ces franchiseurs seront accompagnés à développer et animer leurs réseaux de franchisés aussi bien au Burkina Faso qu’à l’international », a expliqué M. Issa TRAORE.

Comme le capital-risque, le processus de sélection pour la franchise de distribution suivra des étapes comme l’appel à candidature, la sélection et l’accompagnement à développer les éléments fondamentaux de la franchise.

Aux dires du DG Traoré, la franchise comporte des avantages aussi bien pour le franchisé que pour le franchiseur. Pour le franchisé, il pourra bénéficier de la notoriété d’un concept qui a déjà fait ses preuves, ce qui permettra d’avoir un taux de survie à 5 ans élevé et bénéficier de l’accompagnement technique du franchiseur. Pour le franchiseur, il pourra assurer son développement commercial sans des investissements lourds comme c’est le cas lors d’une succursale. « La franchise a pour avantage non seulement de donner aux PME, l’accès au marché, mais aussi elle constitue une forme d’entrepreneuriat. Elle permet aux jeunes qui veulent entreprendre, au lieu de commencer par une idée, de commencer déjà par un concept qui a fait ses preuves et qui marche », a ajouté la Directrice de l’Appui-conseil et du Renforcement des Capacités des Entreprises, Mme Reine Valmédé/Ouattara.

Interrogé sur les volets techniques notamment du type d’entreprises privilégiées pour ces nouveaux produits, les conférenciers du jour ont évoqué au préalable un appel à projets qui sera suivi entre autres de sélection, valorisation et d’audits des projets retenus avant toute signature de contrat. « Les cibles restent inchangées à savoir ceux des secteurs primaire, secondaire et tertiaire. Le service est ouvert à tous, il faut seulement avoir un service de distribution de produits et des services spécialisés, avoir au moins deux points de ventes. Pour ce qui est du capital risque, notre intervention ne va pas dépasser 40% maximale pour un apport maximum de 10 millions F CFA, pour une durée de 07 ans », a déclaré le Directeur technique régional du Centre de l’AFP-PME, Florentin Bado.

Pour mémoire, l’AFP-PME a pour mission principale de contribuer au développement du secteur privé par le soutien à la promotion d’une dynamique entrepreneuriale et à l’émergence d’un tissu de Petites et Moyennes Entreprises (PME) burkinabè viables et compétitives.

A cet effet, elle est chargée de :

–         procéder au financement direct des projets de PME de droit burkinabè installées au Burkina Faso en offrant en synergie avec les banques, les établissements financiers et toutes structures d’appui aux PME, des produits financiers innovants et diversifiés ;

–         offrir des services non financiers, sous forme de formation, d’information, de sensibilisation, d’incubation, d’accélération, de promotion et de mise en relation avec des partenaires ;

–         formuler et assurer l’exécution des projets et programmes de développement en faveur des PME.

Sosthène NIKIEMA

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.