Littérature : Auguste Jean-Yves Nébié présente « Des fleurs et des épines » et « Le silence des morts »

79 0

Dans la matinée du mercredi 23 novembre 2022 à Ouagadougou a eu lieu la cérémonie de dédicace de deux œuvres de l’auteur Auguste Jean-Yves Nébié à savoir « des fleurs et des épines » et « le silence des morts ». Deux œuvres qui ont pratiquement les mêmes thématiques et qui traitent des maux qui minent la société burkinabè. Cette cérémonie a eu pour parrain, Hama Baba.

 

« Le silence des morts » édité en 2021 et « Des fleurs et des épines » édité en juillet 2022 sont les deux parutions de l’auteur écrivain-poète, Auguste Jean-Yves Nébié. Deux recueils de poèmes composés de 108 poèmes dont 44 poèmes pour « Le silence des morts » et 64 poèmes « Des fleurs et des épines ». Ces œuvres traitent des thèmes comme la mort, la paresse, l’amour la paix, la cohésion sociale, etc. Selon l’auteur des recueils, « le silence des morts » dénonce des maux de la société comme le terrorisme, l’aliénation, la pauvreté, les violences basées sur le genre la mort, etc. et partant incite et sensibilise à la paix, à la cohésion sociale, à l’union.

« Le silence des morts » est accessible au  prix de 4000 F CFA et « des fleurs et des épines » à 3000 F CFA auprès de l’écrivain aux numéros suivants : 77 80 09 20/70 03 81 43.

Le préfacier « Le silence des morts », Dr Dramane Konaté a expliqué que l’œuvre amène le lecteur à faire une requête de sa destinée. Pour lui, la poésie exprime les sensations, les sensibilités « la poésie est au début de la création du monde car elle dégage et repose sur le verbe ».  Selon Dr Konaté, cette poésie est un encrage poétique, car le poète indexe la société, une société complice de sa peur et de son mépris pour les valeurs cardinales, de ses errements, de sa dignité. Et par ses écrits le poète invite à revenir aux fondamentaux des valeurs.

Quant au parrain, Baba Hama, il a invité la population à acheter les œuvres et de se les approprier car le premier interlocuteur d’un livre c’est le lecteur. Par ailleurs, il a félicité l’auteur pour le travail abattu et la qualité de ses écrits.

Quant au choix du genre, l’auteur a confié que c’est le genre littéraire qui le parle le plus, qui exprime parfaitement ses ressentis. Pour faire la promotion des œuvres, Auguste Yves envisage initier  des rencontres auprès des établissements, faire des entretiens télé et radio. Pour terminer, il a rassuré que les livres seront très prochainement disponibles dans tous les rayons au Burkina Faso.

Kiswendsida Myriam OUEDRAOGO

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 ⁄ 3 =


Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.