Gestion des données : l’INSD présente à la presse, la plateforme de données ouvertes

65 0

Dans le cadre de ses activités, l’Institut national de la statistique et de la démographie a organisé une rencontre avec la presse dénommée « Café statistique » dans la matinée du jeudi 08 décembre 2022 à Ouagadougou. L’objectif de cette rencontre était de faire une présentation de l’institut, présenter la plateforme de données ouvertes (PDO) et de discuter de l’inflation au Burkina Faso.

 

Pour une meilleure utilisation des données statistiques, l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD) a organisé une rencontre dénommée « café statistique » avec les Hommes de médias. Une rencontre organisée en vue de vulgariser la production statistique nationale afin de faciliter une meilleure utilisation des données par la population notamment les administrations, le citoyen et par les journalistes.

Selon le directeur général de l’INSD, Boureima Ouédraogo, le constat est qu’il existe assez de données, mais force est de constater que ces données sont méconnues voire inexploitées. « Mêmes si les données sont utilisées, elles ne sont toujours utilisées à bon escient », a-t-il noté. C’est pourquoi, cette rencontre, première du genre, a permis d’échanger avec les journalistes qui sont les principaux utilisateurs des statistiques surtout des données actuelles sur comment comprendre les données qui sont produites, comment accéder à ces informations, et comment les utiliser.

Les journalistes ont été invités à contribuer à la vulgarisation de la plateforme.

Le portail des données ouvertes, selon Boureima Ouédraogo, est une plateforme qui a été conçue pour organiser, stoker, sécuriser et présenter les données de façon uniforme. Il permet de pouvoir accéder à différents types d’indicateurs présentés sous différents formats notamment en tableau, graphique, carte et PDF. Il a informé qu’elle est accessible à tous à partir du site web de l’INSD. Les sites de l’INSD et services sont : http://insd.bf/; http://cns.bf/ http://burkinafaso.opendataforafrica.org

Parlant de l’inflation, il a déclaré qu’il est un indicateur qui est suivi au niveau de l’UEMOA et fait l’objet de discussions au cours de ces dernières années du fait de l’inflation que connait les différents pays. « Le Burkina Faso enregistre le plus fort taux d’inflation soit 13,5% ; par contre, au Benin, la moyenne annuelle est à 3% », a-t-il déclaré.

L’INSD a est l’organe officiel de l’Etat en matière d’information statistique. Comme mission à lui assignée, il est chargé de la mise en place d’un système national intégré pour l’élaboration et la diffusion des statistiques officielles en matière économique, démographique, sociale et environnementale. Il conçoit également des outils de collecte et d’analyse, publie les statistiques officielles, coordonne le système statistique national.

Kiswendsida Myriam OUEDRAOGO

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 ⁄ 6 =


Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.