Droits en santé sexuelle et reproductive : des journalistes outillés

59 0

Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale des droits de la femme, l’Organisation des jeunes engagés pour la participation citoyenne et le développement durable (OJEPC) en collaboration avec Médecins du monde (MdM) a initié une formation en différée à l’endroit des hommes et femmes de médias sur les droits en santé sexuelle et reproductive et la notion du genre sur l’éthique et la déontologie de l’exercice de leur fonction, le lundi 22 août 2023 à Ouagadougou.

Des journalistes membres de l’Association des journalistes et communicateurs en population et développement (AJC/PD) et autres seront outillés sur les droits et santé sexuelle et reproductive, la notion du genre sur l’éthique et la déontologie de l’exercice de leur fonction durant 48h. Une initiative née de l’Organisation des jeunes engagés pour la participation citoyenne (OJEPC) en partenariat avec Médecins du monde (MdM) dans le cadre de la célébration en différée de la journée de la femme.

Selon la présidente de l’OJEPC, Stevie R. Yaméogo, la formation en différée à l’endroit des journalistes rentre en étroite collaboration entre son association et de Médecin du monde dans le cadre de la célébration de la journée internationale  des droits de la femme thématiques. Pour elle, pour une bonne promotion du genre et des droits en santé sexuelle reproductive, les hommes et femmes de médias doivent être aguerrie. « Pour faire avancer et faire valoir les droits en santé sexuelle et reproductive et également la promotion du genre, il est impératif d’impliquer tous les acteurs et les journalistes sont des relais efficaces et le 4e pouvoir afin d’atteindre les différents objectifs», a-t-elle déclaré.

Pour se faire, dans sa communication elle est revenue sur les instruments juridiques nationaux, régionaux et internationaux qui encadrent les droits en santé sexuelle et reproductive notamment la Déclaration universelle des Droits de l’Homme Adoptée le 10 décembre 1948 à New York, la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDEF), les conventions de l’organisation internationale du travail (OIT), la charte africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP), adoptée le 27 juin 1981 à Nairobi, le protocole à la CADHP(Protocole de Maputo), ratifié le 19 mai 2005 par l’Assemblée nationale du Burkina Faso et aussi la constitution du 02 juin 1991, le code des personnes et de la famille, etc.

Stévie Yaméogo dans son exposé a cité 5 volets avec des composantes distinctes. Il s’agit du volet santé de la femme, des jeunes, de l’enfant, de l’homme, des personnes âgées.

Le coordonnateur de l’AJCPD,  Boureima Sanga s’est réjoui de la tenue de cet atelier qui va sans doute permettre à renforcer la capacité de ses membres sur les droits en santé sexuelle et reproductive et en genre. Au cours de cet atelier le coordonnateur est revenu sur l’éthique et la déontologie dans l’exercice de leur métier et le journalisme à impact. Pour lui, le journaliste doit se servir de ses prérogatives pour qu’à travers ses écrits il puisse opérer un changement et  participer au développement. « Le journaliste doit se cultiver, il doit  se documenter en faisant en sorte que les productions qu’il réalise soit des productions de qualité en allant au-delà des ouvertures, utiliser des domaines pour étayer ce qu’il avance dans les productions », a-t-il laissé entendre. Et de poursuivre : « La bonne production, c’est de faire des récits de vie, de mettre l’émotion dans les productions tout en n’exposant pas les victimes ».

Pour terminer, la présidente de l’association a souhaité qu’au terme de l’atelier, une implication des hommes et femmes autour du genre et droits en santé sexuelle et reproductive. Et partant élaborer des productions en la matière car ils doivent jouer un rôle de veille citoyenne dans l’application des textes et loi en matière de santé sexuelle et reproductive et le genre.

Kiswendsida Myriam OUEDRAOGO

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.