Education à la vie familiale : l’ABBEF et l’IPPF renforcent les capacités d’une quinzaine de journalistes

74 0

Dans le cadre du programme « Youth in Action Transforming Gender Norms », l’Association burkinabè pour le bien-être familial (ABBEF) et son partenaire International planned parenthood federation (IPPF) ont initié les 13 et 14  juillet 2023 à Ouagadougou, un atelier de formation à l’endroit d’une quinzaine de journalistes sur le contenu de l’éducation à la vie familiale (EVF) en vue de la réalisation d’émissions et ou de reportages favorables en la matière.

 

Ils sont au total 15 journalistes issus de différents organes de presse à être formés sur le contenu de l’Education à la vie familiale (EVF). L’atelier se tient du 13 au 14 juillet 2023 à Ouagadougou et est organisé par l’Association burkinabè pour le bien-être familial et son partenaire IPPF dans le cadre du programme « Youth in Action Transforming Gender Norms ». Un programme mis en œuvre à travers un consortium de six pays dont le Burkina Faso, le Niger, le Mali, l’Inde, la Tunisie, le Togo mais avec sept organisations associatives dont le lead est assuré par l’ABBEF.

Durant 48h, quatre modules ont été dispensés aux Hommes de médias. Il s’agit du module sur la sexualité et la reproduction, les compétences de vie courante, les relations interpersonnelles et le civisme et citoyenneté.

A entendre la Coordonnatrice du programme stream2, Mariam Ouédraogo, l’activité a consisté à renforcer les capacités des journalistes sur l’EVF afin de susciter des initiatives de production de contenu d’une part et d’autre part, de permettre aux Hommes de médias d’être des relais de l’information juste et vraie auprès des jeunes et adolescents. Toutefois, elle a précisé que c’est un projet destiné aux jeunes et piloté par les jeunes.

Par ailleurs, elle a rappelé que le projet a été mis en place à la suite d’un constat notamment les grossesses non désirées, les difficultés d’accès aux services de santé sexuelle et reproductive des jeunes et adolescents. Et le directeur de programme de l’ABBEF de renchérir : « Le programme veut contribuer à agir sur les communautés afin de créer un environnement favorable et à garantir un accès universel aux services de santé sexuelle et reproductive centrés sur les jeunes par des stratégies à haut impact en améliorant les législations par le plaidoyer

À en croire le directeur de programme, grâce aux contenus qui seront produits par les journalistes, les jeunes et adolescents de la zone d’intervention auront droit à l’information juste et fiable.

Il faut noter que le projet sera exécuté dans quatre régions ; le Centre, le Centre-Est, le Centre-Ouest et les Hauts-Bassins et a une durée de 24 mois.

Kiswendsida Myriam OUEDRAOGO

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.