72h des journées portes ouvertes du CCVA : les activités officiellement lancées

54 0

La cérémonie du lancement officiel des 72h de journées portes ouvertes du Centre de contrôle des véhicules automobiles (CCVA) a eu lieu dans la matinée du 1er août 2023 à Ouagadougou. Cette activité qui se déroule jusqu’au 03 août, est placée sous la co-présidence des ministères en charge des Transports et de la Santé.

 

« Visite technique et citoyenneté, facteurs de préservation des vies et de développement socio-économique ». C’est le thème retenu pour les 72h du Centre de contrôle des véhicules automobiles (CCVA) qui se tiennent du 1er au 03 août 2023.

Par cette activité, le CCVA entend promouvoir les bonnes pratiques en circulation et améliorer la sécurité.

Selon la directrice générale du CCVA, Zalissa Koumaré, les cas d’accidents routiers sont récurrents et des actions doivent être posées : « Les données 2021 de l’ONASER, font état de 24686 cas d’accidents entrainant 1150 morts et 15384 blessés. La frange la plus jeune de la population est la principale victime », a-t-elle relevé.

Aussi, elle a noté que le grand nombre de victimes joue en défaveur de la situation socio-économique du pays. « Tous ces morts, ces blessés, de bras valides ont naturellement un impact négatif sur le développement socio-économique du Burkina Faso », a-t-elle déploré.

À l’entendre, les 72h seront marquées par 9 actes qui vont se matérialiser en des activités. Il s’agit entre autre de remise de matériels au service traumatologie du CHU Yalgado Ouédraogo au profit des blessés de la circulation routière, de communications sur le thème, une sensibilisation des automobilistes, une signature d’une convention de partenariat entre le CCVA et la CMA-BF, un cross motorisé pour promouvoir le port du casque, des récompenses des meilleurs usagers de la visite technique par catégorie de véhicule, un don de vivres aux PDI et une séance aérobic.

Pour un respect des règles de la circulation routière et de la sécurité routière, elle n’a pas manqué d’inviter les usagers à se départir des mauvais comportements. Mme Koumaré a rassuré que le CCVA va s’engager à accomplir avec professionnalisme, sa mission qui est de contribuer à l’assainissement du parc automobile national.

Le ministre en charge des transports, Roland Somda s’est réjoui de la tenue des 72h. Il a estimé que les accidents de la circulation sont devenus un véritable problème de santé publique et les causes sont diverses. En revenant sur les données de l’OMS, il a indiqué que 1,35 million de personnes meurent chaque année dans des accidents de la circulation. 20 à 50 millions y sont blessés, avec pour certaines, une invalidité qui les handicape à vie.

Le taux de mortalité imputable aux accidents de la route en Afrique reste bien plus élevé que la moyenne mondiale avec 26,6 décès pour 100000 habitants contre 9,3 décès pour 100000 habitants à l’échelle mondiale.

Quant aux causes des accidents, il a cité entre autres l’excès de vitesse, la surcharge des véhicules de transport de marchandises, les stationnements gênants, la présence des animaux sur le réseau routier et les défaillances techniques des véhicules. Et Zalissa Koumaré d’appuyer que selon les statistiques, 14% des accidents sont dus à l’état technique des véhicules.

Autre point qu’il a abordé est le mauvais comportement des usagers. « Beaucoup de véhicules circulent sans visite technique, des fausses cartes grises sont faites au Burkina Faso et par des Burkinabè, finalement, on se demande de quel type de Burkinabè on parle aujourd’hui. Nous interpellons l’ensemble des Burkinabè à mériter le caractère intègre qui leur est reconnu », a martelé le ministre Somda.

Kiswendsida Myriam OUEDRAOGO

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 − 8 =


Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.