Campagne nationale de reforestation : l’AFP-PME met 100 plants en terre

714 0

Dans le cadre de la campagne nationale de reforestation, l’Agence de financement et de promotion des petites et moyennes entreprises (AFP-PME) a organisé un camp de reboisement sur son site incubateur situé dans la zone industrielle de Kossodo, dans la matinée du mardi 29 août 2023 à Ouagadougou.

 

A l’occasion du mois de l’arbre, le ministère en charge de l’environnement a initié une campagne nationale de reboisement. A cet effet, 100 plants ont été remis à l’Agence de financement et de promotion des petites et moyennes entreprises. Pour se faire, après la démonstration de l’agent forestier, c’est autour du directeur général de l’Agence de financement et de promotion des petites et moyennes entreprises de mettre son plant en terre et donner le top départ du reboisement avec 20 Khaya, 25 colatiers, 25 peltophorum, 10 manguiers, 10 goyaviers, 10 citronniers.

« Nous sommes venus ce matin sur notre site devant abriter le futur siège de l’AFP-PME pour répondre à une directive des plus hautes autorités », a expliqué le directeur général, de l’AFP-PME, Issa Traoré avant de décliner l’objectif de ce reboisement. Pour lui, cette action environnementale va contribuer à reverdir la nature burkinabè car selon les données du 2nd inventaire forestier national, le Burkina Faso a enregistré une perte de plus de 24 870 km2 de forêt soit 9% du territoire entre 2002 à 2013.  Et de poursuivre : « La majorité de la population est dépendante des ressources forestières. De plus, les forêts ont un rôle primordial dans la protection de l’environnement, grâce à leur faculté à empêcher l’érosion, à maintenir les sols fertiles, à faciliter la pollinisation et à préserver la qualité de l’eau », a-t-il fait savoir.

A l’entendre le site de l’IPHE est l’un des plus grands incubateurs en l’Afrique de l’Ouest. Cet incubateur va concerner l’agroalimentaire. « Qui parle de l’agroalimentaire parle de transformation de produits locaux donc cela va participer à la valorisation des produits locaux », a-t-il soutenu.

Pour Issa Traoré, au-delà du reboisement, cette activité se veut être un acte de management et du coup une occasion pour l’ensemble du personnel de créer la cohésion, de ressouder les liens afin d’être plus performants. « Je dirai que planter un arbre c’est d’abord un acte entrepreneurial et enfin, c’est un acte de management, parce que tout le monde est confondu. Vous ne pouvez pas savoir qui est directeur général, qui est chauffeur, etc. c’est du team building », a laissé entendre. Par ailleurs, il a signifié que cette action témoigne de l’engagement de l’Agence à poursuivre le développement de sa politique de responsabilité sociétale d’entreprise. C’est pourquoi, il a exhorté les entreprises et les PME à leur emboiter le pas afin que main dans la main, ils arrivent à une reforestation à grande échelle pour lutter contre la désertification au grand bonheur des populations.

Quant à l’entretien des plants, le DG a promis que des dispositions seront prises. « Nous sommes une entreprise avec toutes les compétences, nous avons un responsable de suivi évaluation qui va passer de temps en temps pour faire le suivi, nous avons des gardiens également. Notre avantage c’est que le site est clôturé donc les plants seront bien protégés contre les ravageurs ».

Le délégué du personnel de l’AFP-PME, Inoussa Kirakoya s’est réjoui de la forte mobilisation de l’ensemble du personnel. « Je remercie le personnel pour cette forte mobilisation. Nous avons noté avec satisfaction la mobilisation de l’ensemble du personnel, il y a des personnes qui étaient en congé et qui ont du suspendre pour être de la partie, donc ça note l’importance que les gens ont accordé à l’évènement ».

En rappel, l’AFP-PME a pour mission principale de contribuer au développement du secteur privé par le soutien à la promotion d’une dynamique entrepreneuriale et à l’émergence d’un tissu de petites et moyennes entreprises burkinabè viables et compétitives. De l’année 2012 à 2022, l’AFP-PME a accordé plus de 13 milliards de F CF de crédits, financé 1275 projets et formé 14 131 acteurs de PME.

Kiswendsida Myriam OUEDRAOGO

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.