6e édition de la semaine de la sécurité routière : les activités officiellement lancées

68 0

Le ministère des transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière à travers sa Direction générale de l’Office national de la sécurité routière (ONASER) a procédé au lancement officiel des activités de la 6e édition de la semaine de la sécurité routière ce mardi 9 août 2022 à Ouagadougou. Cette cérémonie a été placée sous le patronage du Premier ministre, Albert Ouédraogo.

 

Au regard des multiples accidents qui endeuillent les familles, le gouvernement pour jouer sa partition initie chaque année la semaine de la sécurité routière. Cette 6e édition se tient du 9 au 13 août 2022. Et le thème retenu pour cette édition est : « le port du casque, une nécessité vitale ». Cette activité vise à fédérer les efforts des acteurs dans l’exécution des actions de promotion de la sécurité routière.

Selon le ministre en charge de la sécurité routière, Mahamoudou Zampaligré les données issues de l’étude d’élaboration d’une stratégie nationale sur le port du casque au Burkina Faso en 2008, environ 72% des utilisateurs de motocycles impliqués dans les accidents de la circulation subissent des traumatismes crâniens. Pour ce faire, il a invité les usagers d’engins à deux roues motorisés à porter le casque car cet acte permet de se protéger en cas d’accidents et de limiter d’éventuelles dépenses. « Le port du casque n’est certainement pas une sinécure, mais il est l’un des moyens les plus appropriés dont l’usage est susceptible d’amoindrir les conséquences néfastes des traumatises dus aux accidents de la circulation routière. Et de réduire le nombre de morts sur nos routes », a-t-il déclaré.

Le Premier ministre a exhorte les usagers de la route à respecter strictement le code de la route.

Quant au patron de la cérémonie, le chef du gouvernement de la transition, Albert Ouédraogo, il a fait savoir que la problématique de la sécurité routière est une préoccupation majeure de tous les gouvernements du monde. Selon le chef du gouvernement de la transition, sur 100 accidents qui se produisent au Burkina Faso, 80 sont dus au fait de l’homme et les principaux facteurs de risque sont entre autres la pratique de la vitesse, la pratique de la surcharge, du surnombre du transport mixte, le non port du casque et de la ceinture de sécurité routière, la conduite avec les capacités affaiblies dues notamment à l’alcool, aux stupéfiants et médicaments, à la fatigue. « Les accidents de la route ne sont pas une fatalité mais la résultante de nos mauvais comportements, de nos erreurs conscientes et/ou inconscientes sur la route », a souligné Albert Ouédraogo. Et le ministre Mahamoudou Zampaligré de lancer un appel à un changement de comportement et à donner l’exemple autour de soi. Car il a estimé que le port du casque n’aura toutefois aucun sens si les autres règles de la circulation routière sont foulées au sol. Face à ces multiples accidents et ses conséquences innombrables, le patron de la cérémonie a laissé entendre que l’heure est à l’action. Et il est temps d’aller vers l’application des textes règlementaire sur le port du casque et du contrôle sanction.

Au cours de cette semaine des activités seront menées. Il s’agit de l’organisation d’une séance de sensibilisation sur le port du casque et de la ceinture de sécurité routière, la distribution du décret portant obligation d’intégrer le casque aux équipements de la moto lors de la vente, l’animation d’émissions radiophoniques sur la sécurité routière, l’organisation d’une caravane sur le port de casque.

Kiswendsida Myriam OUEDRAOGO

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 + 28 =


Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.