Situation sécuritaire au Nayala : les ressortissants appellent au secours

13 0

La coordination provinciale de soutien aux déplacés internes du Nayala a animé une conférence de presse le jeudi 12 janvier 2023 à Ouagadougou. L’objectif de rencontre avec les journalistes était de dépeindre la situation sécuritaire et humanitaire qui règne dans la province du Nayala, ce depuis les premières attaques jusqu’à nos jours.

 

La province du Nayala située dans la Boucle du Mouhoum n’a pas été épargnée par les incursions des groupes armés terroristes. Depuis quelques mois, elle fait face à des attaques terroristes qui contraignent les habitants de la province à déserter des lieux. Une situation qui plonge donc le Nayala dans une crise sécuritaire et humanitaire sans précédent. C’est pourquoi, les ressortissants de la province du Nayala ont animé une conférence de presse, pour donner une lecture de la situation sécuritaire et humanitaire dans la localité et lancer un appel aux fils et filles, aux personnes de bonnes volonté pour voler au secours des milliers de déplacés internes.

Le vice-président de la coordination, Yacouba Paré a confié que la province du Nayala vit une crise sans précédente. Cette situation se traduit selon lui, par des assassinats crapuleux, des incursions violentes des HANI dans la commune de Gassan entrainant un départ massif de la population vers d’autres localités. « Gassan (10600 habitants), Soro (1700 habitants), Doumbassa (1500 habitants) départ total des populations et de l’administration) ; Kougny, Yaba, Yé : départ partiel des populations et de l’adminstration ; Gossina : départ de l’administratioon et la fermeture des écoles ; Toma afflux massif des PDI », a-t-il dépeint la situation du Nayala.

Aussi, les conférenciers ont fait savoir que la province était auparavant affectée par une insécurité grandissante qui se traduisait par : des difficultés de circulation entre les différentes localités ; des incursions des HANI dans des localités de Gassan, Doumbassa, Yé, Yaba, Soro, etc ; des pressions multiples sur les agents de l’Etat, des difficultés d’approvisionnement en produits alimentaires provenant de la vallée du Sourou. En plus de cette situation qui vient s’ajoute à celle du terrorisme, laisse le Nayala dans une situation inquiétante. C’est pourquoi, la coordination a lancé un appel de collecte de fond à l’endroit de tous afin de venir en aide aux autorités administratives pour soulager un tant soit peu les déplacés internes.

Pour ce faire des numéros orange money et moov money sont disponibles pour recevoir les contributions : Oranges money : 67101344/06373679 et Moov money : 03038200. Les dons en nature sont recevables au domicile du chef de canton, Emile Paré à Goughin.

Kiswendsida Myriam OUEDROGO

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
50 ⁄ 25 =


Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.