Production du pain à base de matières premières locales : Moristala Dankambari, vainqueur du premier Hackathon de l’AFP-PME

656 0

L’Agence de Financement et de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises (AFP-PME) a organisé la cérémonie de remise officielle des prix du Hackathon sur la production de pain à base de matières premières locales, le vendredi 10 novembre 2023, au Pavillon de la Créativité du SIAO. Le lauréat de ce concours est le pâtissier Moristala Dankambari qui est reparti avec la somme de deux millions de francs CFA, un trophée et une attestation.

 

 

Une trentaine au départ, ce sont dix candidats qui ont été présélectionnés pour la compétition finale. Trois officiels et deux prix spéciaux ont été décernés lors de la cérémonie.

Dans la catégorie des prix officiels, le 1er prix est revenu à Moristala Dankambari, le 2e prix à Moumouni Ouédraogo et le 3e prix à Mohamed Coulibaly.

Ils sont repartis respectivement avec des chèques de 2.000.000 F CFA, 1.500.000 F CFA, 1.000.000 F CFA, un trophée et une attestation chacun.

Au niveau des prix spéciaux, le Prix spécial recette jeune femme a été octroyé au Groupement Ouattara et le Prix spécial personne déplacée interne ou en situation de handicap à Mohamed Coulibaly.

Les deux lauréats ont reçu chacun un chèque de 500.000 F CFA, un trophée et une attestation de participation.

Le grand vainqueur de cet Hackathon n’a pas caché sa joie après plus de 10 années d’exercice dans le domaine de la boulangerie-pâtisserie. « C’est le couronnement de plus de 10 ans de travail. C’est une satisfaction totale. Ce prix va vraiment me permettre de pouvoir m’installer à mon propre compte. Les produits que nous avons utilisés ici, c’est la patate à chair orange. C’est un tubercule qui est beaucoup riche en nutriments. C’est pourquoi nous l’avons utilisé pour avoir du pain complet », a-t-il déclaré.

« Je dis aux consommateurs de pain de se préparer, car il y a une entreprise qui vient pour leur permettre de consommer les pains faits à base de produits locaux », a annoncé Moristala Dankambari.

Le Directeur Général de l’AFP-PME (droite) a félicité l’ensemble des participants à cet Hackathon.

L’objectif de cet Hackathon, selon le Directeur Général de l’Agence de Financement et de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises (AFP-PME), Issa Traoré, est de permettre de concevoir des solutions innovantes, pratiques et fiables pour une utilisation des matières premières locales dans la production du pain.

« S’alimenter entraîne une économie. Nous voulons créer un modèle économique derrière l’alimentation. Depuis très longtemps, nous consommons le pain. Le pain est strictement associé au blé que nous ne produisons pas. Il est temps que nous puissions interroger tout ce que nous consommons et de voir la pertinence de nos matières premières locales afin de les substituer à ce que nous importons. Et cela ne peut se faire qu’à travers la créativité et l’innovation de nos jeunes et de nos femmes », a soutenu le Directeur Général de l’AFP-PME.

Et d’ajouter : « Avec la crise russo-ukrainienne, le pain, qui est le symbole de l’alimentation de l’être humain, a été affecté. Tout choc sur le pain peut avoir des conséquences très graves pour la stabilité d’un pays. En contribuant ainsi à réinventer le pain, en le rendant beaucoup plus local, endogène, nous pensons que nous allons trouver des solutions pour l’alimentation de nos populations. Et, partant, créer des modèles économiques permettant aux jeunes entrepreneurs de pouvoir créer des entreprises. Et les faire développer et créer des emplois, des richesses et la croissance économique ».

L’artisan chocolatier Chef André Bayala (droite) a encouragé les lauréats à persévérer.

Pour une première édition, la satisfaction était au rendez-vous. Le Secrétaire général du Ministère du Développement industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises, Fidèle Ilboudo, a félicité toutes les parties prenantes qui ont participé à la réussite de cette première édition. Il a dit avoir été impressionné et émerveillé par le savoir-faire et le rendu des lauréats. « Cela nous rassure que nous avons le potentiel pour nourrir sainement nos populations », a-t-il dit.

Fidèle Ilboudo a rassuré les candidats d’un accompagnement financier et non financier pour structurer davantage leurs activités. « L’AFP-PME dans sa mission, soutient les petites et moyennes entreprises en terme d’accompagnement non financier et non financier. Donc l’AFP-PME leur ouvre la porte pour les aider à structurer, à mâturer leurs projets en fonction du niveau de maturité. Les candidats peuvent déposer leurs dossiers pour bénéficier de cet accompagnement », a annoncé M. Ilboudo.

Photo de famille

A noter que cette compétition s’est déroulée suivant un processus de présélection, sélection, coaching et phase pratique de production du pain, sous la supervision du l’artisan chocolatier, Chef André Bayala. Un jury de professionnels sous la houlette d’Arsène Zongo, s’est chargé de départager les candidats sur la base d’un certain nombre de critères en lien avec l’organisation, l’hygiène, le pourcentage ou quantité de matières premières utilisées, l’aspect du produit, le coût, le volume du produit, respect du poids et des normes. Les candidats ont aussi suivi un entretien oral avec le jury dans les critères de développement de discours, l’impact du projet, la cohérence et l’intérêt du projet avec les défis du moment, la possibilité du projet pour générer des emplois.

Kiswendsida Myriam OUEDRAOGO

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.