IATF2023 : des accords pour financer l’économie burkinabè

638 0

Dans le cadre des activités de la troisième édition de la Foire commerciale intra-africaine, la Banque africaine d’import-export a signé, le samedi 11 novembre 2023 au Caire en Egypte, neuf accords de financement avec des organisations de divers pays dans le but de développer le commerce en Afrique.

 

Lilium Gold, repreneur de la mine d’or de Boungou, dans la région de l’est du Burkina Faso, bénéfice d’un financement de 75 millions de dollars soit environ 43 milliards de francs CFA, de la part de la Banque africaine d’import-export (AFREXIMBANK). L’entreprise a signé l’accord de financement le samedi 11 novembre 2023 au Caire à l’occasion de la Foire commerciale intra-africaine (IATF).

Le groupe Vista bénéficie également d’une enveloppe de 105 millions de dollars pour financer le développement des entreprises au Burkina.

Au total, ce sont neuf accords que Afreximbank a signé avec des entreprises du continent africain en vue de faciliter le commerce.

Simon Tiemtoré, Président directeur général de Vista Groupe et Président du conseil d’administration de Lilium Capital

Selon Simon Tiemtoré, Président directeur général de Vista Groupe et Président du conseil d’administration de Lilium Capital, ce financement va permettre de promouvoir l’implication des investisseurs locaux burkinabè dans le secteur minier, primordial pour l’économie notamment dans le cadre de la promotion de l’état du contenu local. « Il n’implique pas la reprise des activités de la mine de Boungou mais nous travaillons avec l’Etat pour s’assurer que la fluidité, au regard de la situation sécuritaire soit continue, afin de faciliter le ravitaillement. Il y a un engagement fort du Chef de l’Etat pour nous accompagner dans ce sens », a expliqué Simon Tiemtoré.

Sur la deuxième enveloppe, il a fait savoir que l’objectif est de se renforcer et se de donner les moyens nécessaires d’accompagner les économies, les femmes, les jeunes et les Petites et moyennes entreprises/industries (PME/PMI). « Au regard de la situation sécuritaire, ils se tournent de plus en plus vers l’Etat, des particuliers du secteur privé dont Vista Bank pour des accompagnements. Nous allons continuer à investir dans certains domaines dans les pays où nous opérons », a laissé entendre Simon Tiemtoré.

Joseph HARO

(Au Caire, Egypte)

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 ⁄ 1 =


Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.