Centre Delwendé de Sakoula : Lions club Emeraude met environ 100 plants en terre

94 0

Le lions club Emeraude a initié une activité de plantation d’arbre, suivie d’un partage de repas communautaire au profit des pensionnaires du centre Delwendé de Sakoula, le samedi 27 août 2022 à Ouagadougou.

 

« Plantons utile dans la joie, pour lutter contre la désertification », tel est l’objectif du Lions club Emeraude. Pour ce faire, 100 plants d’arbres ont été mis en terre dans l’enceinte du centre Delwendé de Sakoula dans la matinée du 27 août 2022 sous une fine pluie. Les plants sont composés entre autres d’arbres fruitiers et médicinaux notamment de manguiers, de goyaviers, nimiers, nérés, kapokiers, morenga, etc.

Aussi sous la houlette de leur slogan « we can together » et « servir dans la joie », les membres du Lions club Emeraude ont à l’issue de la plantation des arbres procédé à un partage de repas communautaire suivi d’une animation musicale au profit pensionnaires.

Le 2e vice-président gouverneur du district 403 A3, Urbain Korsaga par ailleurs parrain de l’activité a expliqué que l’environnement est l’un des thèmes que le Lions club international préconise en terme d’action sociale. Selon le parrain, ce geste est un acte de solidarité et traduit l’accompagnement du lion club international à l’endroit des pensionnaires victimes d’exclusion sociale.

Pour la présidente de lion club Emeraude 2022-2023, Kadi Zagré/Maïga, le choix du centre Delwendé de Sakoula s’explique par le caractère féminin du club qu’elle dirige. « Le fait de voir ces femmes victimes d’exclusion sociale nous fend le cœur. Et c’est pourquoi, le Lions club Émeraude a décidé de les soutenir moralement et financièrement. Afin de rompre un tant soit peu avec leur routine, après avoir planté les arbres, nous allons partager un repas communautaire et nous allons danser pour les montrer que nous sommes de tout cœur avec elles et nous compatissons à leur douleur », a laissé entendre la présidente.

Quant à la responsable du centre, Sœur Vickness Muleya, elle a exprimé sa joie et sa reconnaissance aux initiateurs de l’activité. Cette visite est à saluer selon elle car l’écologie joue un rôle important dans l’écosystème. Aussi, la responsable du centre a noté que la plantation des arbres va contribuer à réduire les effets néfastes du changement climatique. « Ce repas communautaire est une lueur d’espoir et d’encouragement pour ces femmes qui ont connu la douleur de quitter leur famille », a-t-elle soutenu. Pour terminer, elle a réitéré ses remerciements visiteurs du jour.

Cependant, elle n’a pas manqué de relever les difficultés auxquelles le centre est confronté. Et les visiteurs de les rassurer de leur soutien et leur accompagnement. En rappel, le centre Delwendé de Sakoula, résulte de la délocalisation de celui de Tanghin. Le centre accueille des personnes exclues de la société. A ce jour, il compte 187 pensionnaires du troisième âge. Ces pensionnaires mènent entre autres activités de filage de coton, de jardinage, l’élevage, fabrication de soumbala et de savon.

Kiswendsida Myriam OUÉDRAOGO

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 × 29 =


Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.