Parc de loisirs du Musée national : les travaux officiellement lancés

465 0

La cérémonie du lancement officiel des travaux de construction du parc de loisirs du Musée national a eu lieu le jeudi 20 juillet 2023 à Ouagadougou.

 

Un parc de loisirs d’une valeur de 5 milliards de F CFA sera construit au sein du Musée national. Ainsi, pour marquer le début des travaux, la pose de la première pierre du parc de loisirs est intervenue dans l’après-midi du jeudi 20 juillet 2023 à Ouagadougou et ce, en présence du ministre d’Etat, ministre des anciens combattants, Kassoum Coulibaly, représentant le Premier ministre, des autorités administratives et coutumières.

A entendre le promoteur Mathieu Ouédraogo, le parc de loisirs qui sera bâti sur une superficie de 10 hectares est composé de quatre compartiments dont un parc d’attraction moderne couvert de 5000 m², un parc aquatique, une salle polyvalente de 600 places et un restaurant de 350 m² et un village le tout couronné d’un parking automobile de 230 places avec un délai d’exécution de 18 mois. Il a confié que ce projet est né d’une initiative personnelle suite à un constat selon lequel, l’entrée du Musée national n’était pas aménagée ni valorisée à l’image d’un Musée national. A travers cette architecture, Fallon group, entend faire du Musée national un cachet incontournable pour la ville de Ouagadougou.

Le ministre d’Etat, ministre des anciens combattants, Kassoum Coulibaly a félicité le promoteur qui a fait montre de patience, de conviction et d’engagement.

A en croire la directrice du Musée national, Rasmata Sawadogo/Maïga,  la construction du parc va permettre d’accroître la fréquentation de celui-ci et du même coup donner un cachet particulier à la ville de Ouagadougou en termes de loisirs et de divertissements. Elle n’a pas manqué d’exprimer sa gratitude à Fallon Group pour cette initiative qui va ouvrir de nouvelles perspectives dans sa collecte de biens culturels.

Pour sa part, le ministre d’Etat, ministre des anciens combattants, Kassoum Coulibaly a félicité le promoteur qui a fait montre de patience, de conviction et d’engagement dans ce contexte difficile que traverse le pays pour venir à bout des difficultés techniques et administratives. « Nous sommes heureux et fiers de participer au lancement des travaux du parc de loisirs. Il vous a fallu une bonne dose de patriotisme, de vision pour mobiliser dans ce contexte économique mondial particulièrement difficile près de 5 milliards de F CFA au profit d’un projet touristique », s’est-il exprimé.

Le promoteur du Musée de loisirs Mathieu Ouédraogo

Qu’à cela ne tienne, il a expliqué qu’un tel projet fait partie de la démarche du gouvernement pour la promotion du tourisme interne et la promotion des espaces de loisirs et du tourisme d’attraction. En vantant la position géographique et l’accessibilité du parc, il a souhaité  que ces facteurs garantissent une bonne fréquentation du lieu afin de générer des recettes qui vont permettre au Musée de poursuivre ses activités de conservation et de collection de biens culturels du patrimoine. La réalisation de ce joyau est un projet qui tient à cœur le gouvernement. C’est pourquoi, le ministre d’Etat a prévenu que le l’exécutif va veiller au strict respect des engagements contractuels pris par le promoteur concernant la qualité et la durée de réalisation tout comme sur les aspects sociaux et environnementaux. Et le ministre en charge de la culture, Jean Emmanuel Ouédraogo d’ajouter : « Nous souhaitons que le projet se réalise dans les règles de l’art afin d’avoir un parc d’attraction digne de la capitale ».

Toutefois, Jean Emmanuel Rimtalba Ouédraogo, s’est réjoui de l’aboutissement d’un projet muri il y a de cela 6 ans et que le porteur dudit projet soit un Burkinabè vivant à l’extérieur. « La réalisation de ce parc d’attraction qui est un parc de loisirs, de détente, mais aussi un lieu de récréation va apporter de nouvelles perspectives pour le Musée national d’une part et d’autre part, il va répondre à un besoin des citoyens du Burkina Faso en général, mais de Ouagadougou en particulier en matière de loisirs et surtout améliorer les capacités en termes de ressources financières», a-t-il dit.

Kiswendsida Myriam OUEDRAOGO

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.