Levée temporaire de la suspension du stade du 4-Août : un ouf de soulagement selon le ministre des Sports et des Loisirs

325 0

Le ministre des Sports et des Loisirs, Dominique Marie André Nana a animé un point de presse ce jour 9 mars 2021 dans l’enceinte du Service d’information du Gouvernement (SIG). Il a été question de la levée temporaire de la suspension du stade du 4-Août et des actions entreprises pour réhabiliter et construire les infrastructures sportives répondant aux normes de la CAF.

 

Le 2 mars dernier, le stade du 4-Août a été suspendue par la Confédération africaine de football (CAF) pour non-respect des conditions édictées par la CAF. Hier 8 mars, cette suspension a été levée temporairement jusqu’en juin prochain. Ce, grâce à des actions de plaidoyer menées par la Fédération burkinabè de Football (FBF). Ainsi, les Etalons pourront disputer la rencontre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021 contre le Soudan du Sud le samedi 27 mars 2021 au Stade du 4-Août de Ouagadougou. L’équipe de Salitas FC qui avait choisi de jouer à Abidjan y affrontera également ses adversaires de la Coupe de la confédération.

Un bouffée d’oxygène selon le ministre des Sports et Loisirs, Dominique Marie André Nana qui a animé une conférence de presse ce jour 9 mars. Il a fait comprendre que même si le ministère est satisfait de cette décision de la CAF, son département est en train de s’organiser pour normaliser le stade du 4-Août selon les exigences de la CAF.

Il s’agit de la qualité du terrain parce que pour les matchs qui se disputent en soirée, l’éclairage du terrain doit être uniforme avec un éclairement horizontale minimum de 1200 lux, la propreté des vestiaires, les zones réservées aux spectateurs, les installations sanitaires pour les spectateurs, les installations média, les travaux de rénovation générale du stade, l’exigence d’installer les trois tableaux d’affichages, l’identification des téléspectateurs à partir de leurs chaises, l’exigence d’installer 6 mâts et la qualité de la pelouse.

Pour la réhabilitation du stade du 4-Août, les études ont estimé un budget de 11 milliards et pour le stade Sangoulé Lamizana, 24 milliards F CFA. Il a reconnu l’urgence d’agir, mais a soutenu que sur le budget estimatif de 11 milliards F CFA pour la normalisation, 5,5 milliards F CFA sont déjà disponibles pour la réhabilitation des stades du 4-Août (4 milliards F CFA) et Sangoulé Lamizana à Bobo-Dioulasso (1,5 milliard F CFA). « Je ne suis pas prisonnier du temps. Je suis prisonnier de l’exigence de la qualité. Nous n’allons pas nous mettre la pression pour vous livrer une infrastructure qui ne soit pas de bonne qualité. Nous allons nous donner les moyens de manière à répondre aux exigences de la CAF et de la FIFA », a réagi le ministre des Sports et des Loisirs quant à la date exacte prévue pour le démarrage des travaux.

« Une requête a été soumise au ministère des finances en vue de combler le besoin de financement. Cependant, il ne faut pas non plus occulter les réalités de notre pays confronté déjà au double défi sécuritaire et sanitaire. Mais qu’à cela ne tienne, je puis d’ores et déjà vous dire que les différents services techniques s’activent pour permettre le démarrage des travaux une fois que les décaissements seront effectifs », a-t-il précisé. Il a confié que son souhait est qu’à la prochaine CAN, le Burkina Faso puisse avoir 6 stades de qualité.

Michel BADO

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.