Journée mondiale des micros, petites et moyennes entreprises : la déclaration du Ministre du Développement industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises

323 0

Ouagadougou, le 27 Juin 2024

Le 27 juin de chaque année est consacré à la célébration de la Journée Mondiale des Micros, Petites et Moyennes Entreprises (JM-MPME).

Cette journée qui a été instituée par l’Assemblée Générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU), le 06 avril 2017, a pour objectif principal de sensibiliser l’opinion publique sur l’importance des Micros, Petites et Moyennes Entreprises (MPME) dans la concrétisation des Objectifs de Développement Durable d’une part, et d’autre part, de réfléchir aux défis à relever et aux perspectives de croissance des MPME.

Elle constitue une occasion de reconnaissance de l’impact des MPME et de célébration des femmes et des hommes qui les créent et les dirigent.

Les MPME sont, par excellence, l’un des piliers du développement économique plus inclusif et plus durable de nos économies. Leur contribution est fort appréciable dans la valorisation et la transformation des matières premières locales, à travers la création d’une plus-value nécessaire pour un meilleur positionnement sur les marchés nationaux et internationaux.

Au Burkina Faso, les MPME constituent plus de 90% du tissu économique et ont une contribution à la formation du Produit Intérieur Brut (PIB) de l’ordre de 40%. Aussi, comme dans la majorité des pays du monde, les Micros, Petites et Moyennes Entreprises sont-elles en première ligne pour l’amélioration des conditions de vie des populations et constituent un filet de sécurité en matière d’inclusion.

C’est au regard de l’importance de la contribution de ces MPME au développement socio-économique durable du Burkina Faso qu’elles sont au cœur de l’action Gouvernementale.

Ainsi le Plan d’Actions pour la Stabilisation et le Développement (PASD) de la transition réaffirme le rôle des MPME dans la transformation structurelle de l’économie et l’impérieuse nécessité de soutenir leur résilience dans le contexte qui est le nôtre.

Le thème retenu cette année pour la célébration de la JM-MPME au Burkina Faso est : « Offensive agropastorale et halieutique : contribution des PME pour un Burkina Faso sans faim. »

En effet, ces dernières années, les PME font face à de multiples crises notamment sécuritaire et économique. Ces crises d’origines internationales et nationales leur ont occasionné de nombreuses difficultés ; les obligeant à développer des initiatives pour renforcer leurs capacités de résilience.

C’est pourquoi, pour soutenir les actions de développement de l’économie nationale, « l’offensive agropastorale et halieutique 2023-2025 » qui entre dans le cadre de l’initiative présidentielle pour la production agricole a été adoptée le 31 mai 2023 en Conseil des Ministres. Elle vise à permettre au Burkina Faso d’assurer sa souveraineté alimentaire et la création d’au moins 100 000 emplois décents dans le secteur agropastoral pour les jeunes, les personnes déplacées internes (PDI) et les volontaires pour la défense de la patrie (VDP).

 Le thème retenu cette année permet de réfléchir sur les actions que les MPME peuvent entreprendre pour contribuer à l’atteinte de la vision du Président du Faso.

Plusieurs initiatives des pouvoirs publics contribuent à créer un environnement favorable à la création et la pérennisation des MPME. Dans cette dynamique, la loi d’orientation de promotion des PME n°015-2017/AN du 27 avril 2017, ainsi que le décret portant adoption de la charte des PME n°2017-1165/PRES/PM/MCIA/MATD/MINEFID du 27 novembre 2017 ; ont prévu des dispositions avantageuses sur le plan de la fiscalité, de l’accès à la commande publique, de l’accès au financement et au foncier.

En plus de ces dispositions, le gouvernement burkinabè a adopté la loi n°010-2023/ALT du 18 juillet 2023 portant institution de mesures d’incitations fiscales et douanières au profit des Petites et Moyennes Entreprises au titre des exercices 2023-2025.

Grâce à cette nouvelle loi, pour l’acquisition ou le renouvellement du matériel de production, les microentreprises et les petites entreprises des secteurs de la production de biens et de la transformation, bénéficient de l’exonération totale de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA), des droits et taxes à l’importation ; à l’exclusion des prélèvements communautaires et des taxes pour service rendu.

Pour l’importation de véhicules de transport de marchandises et de véhicules utilitaires de moins de dix (10) ans d’âge, les PME des secteurs de la production de biens, de la transformation et du transport bénéficient de l’exonération totale de la TVA, des droits et taxes à l’importation ; à l’exclusion des prélèvements communautaires et des taxes pour service rendu.

Les pépinières d’entreprises et les incubateurs bénéficient également de l’exonération de la TVA sur les matériaux et services destinés à la réalisation ou à l’acquisition des locaux desdits pépinières et incubateurs, de l’exonération de la TVA pour les acquisitions sur le marché local de matériels informatiques, de machines à copier et de mobiliers de bureau fabriqués localement.

Les petites entreprises nouvellement créées sont exonérées du Minimum forfaitaire de perception (MFP) au titre des deux premiers exercices d’exploitation.

L’ensemble de toutes ces mesures viennent prouver à souhait l’engagement des Autorités burkinabè à continuer à soutenir le secteur privé, créateur d’emplois et de richesses.

Par conséquent, j’invite les acteurs des MPME et l’ensemble de l’écosystème entrepreneurial à saisir l’opportunité que leur offre l’offensive agropastorale et halieutique pour contribuer au développement durable et à la souveraineté du Burkina Faso.

Vive les Micros, Petites, et Moyennes Entreprises !

Bonne célébration de la journée mondiale des MPME à toutes et à tous !

Dieu bénisse le Burkina Faso !

Serge Gnaniodem PODA

Ministre du Développement Industriel,

du Commerce, de l’Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.