Fête du Ramadan : les fidèles musulmans ont prié pour la cohésion sociale

224 0

Après 30 jours de jeûne, les musulmans du Burkina Faso ont prié aujourd’hui à la Place de la Nation pour la paix, la réconciliation nationale et la cohésion sociale. Une prière qui marque la rupture officielle et la fête du Ramadan.

Le Grand imam Abdallah Ouédraogo qui a dirigé la prière a souhaité que chaque burkinabè fasse de la paix et la concorde, son cheval de bataille. Il a exhorté les fidèles musulmans à toujours être des acteurs de paix et à cultiver au quotidien le vivre ensemble et l’amour du prochain.
La cérémonie a connu la présence du Cardinal Philippe Ouédraogo, du Mogho Naaba, du Président de l’Assemblée nationale, Bala Alassane Sakandé, du ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Clément Sawadogo, du ministre d’Etat en charge de la réconciliation, Zéphirin Diabré et bien d’autres personnalités.
Si le Cardinal Philippe Ouédraogo lui a justifié sa présence par l’esprit de cohésion, de partage et de tolérance entre les deux communautés religieuses, les deux ministres ont dit être là pour témoigner de la solidarité du gouvernement à la communauté musulmane qui vient de terminer un mois de pénitence.
Abdoul Zida
(Stagiaire)

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.