Warning: Constant WP_CRON_LOCK_TIMEOUT already defined in /htdocs/wp-config.php on line 91
Audit de la gestion de l’Assemblée nationale : les avocats de Bala Sakandé dénoncent une manipulation politique -

Audit de la gestion de l’Assemblée nationale : les avocats de Bala Sakandé dénoncent une manipulation politique

94 0

L’équipe de défense de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé a organisé une conférence de presse le jeudi 16 mars 2023 à Ouagadougou. Il s’est agi pour les avocats d’apporter une réponse et un éclairage sur l’audit de la gestion de l’institution rendu public par l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC).

 

Après la publication des résultats de l’audit sur la gestion de trois institutions à savoir l’Assemblée nationale, la Primature et la présidence du Faso, les avocats de l’ancien président du Parlement, Alassane Bala Sakandé ont, au cours d’une conférence de presse dénoncé une manipulation politique et un règlement de compte visant Bala Sakandé sur l’audit mené par l’Autorité supérieur de contrôle d’Etat de lutte contre la corruption. « L’actualité provoquée et téléguidée par l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption depuis un moment nous commande une réaction afin de démaquiller la tentation de polir cette affaire ourdie par le lieutenant-colonel Paul Henri Sandaogo Damiba pour détruire celui qui semblait représenter une menace pour son pouvoir et dont l’ASCE-LC n’a été que la main exécutante », a informé Me Dieudonné Wily.

Aussi, les conférenciers estiment que l’audit sur l’Assemblée nationale est illégal car par principe, la gestion de l’Assemblée nationale est bien contrôlable mais pas par l’ASCE-LC et cela a été reconnu à maintes reprises par la structure elle-même.

En outre, les conférenciers ont rappelé que c’est pendant la gestion de Bala Sakandé que le service de l’audit interne a été opérationnalisé. Me Dieudonné Wily a estimé tout d’abord que l’audit ne devrait pas concerner uniquement la période de la gestion de son client. « L’audit a été ciblé. Quand on nous parle d’audit de l’Assemblée nationale, ce n’est pas seulement la période de gestion de Bala Sakandé de 2018 à 2021, elle devrait prendre en compte les années de gestion de feu Salifou Ouédraogo », a-t-il soutenu.

S’agissant des irrégularités constatées dans la gestion, les avocats ont fait savoir qu’elles peuvent être classées dans 3 catégories à savoir l’insincérité des comptes, les irrégularités dans la gestion de la trésorerie et des prêts, subventions et gratifications accordées aux députés dont le remboursement doit lui être réclamé. Et qu’à ce niveau il existe des pièces justificatives. « Lorsque la demande a été faite pour rentrer en possession des pièces justificatives, toutes les pièces justificatives ont été réunies dans quatre cartons et transmis à l’ALT qui a fait suivre à l’ASCE-LC en septembre. Il se trouve malheureusement que l’ASCE-LC avait déjà transmis le rapport qui n’a pas pris en compte les observations et des apports des personnes concernées », a martelé Me Dieudonné.

En plus, les avocats ont indiqué que l’ASCE-LC a retenu des dépenses qualifiées inopportunes. Il s’agit des activités comme la journée de redevabilité, le programme des volontariats, etc. « Je pense qu’il n’est pas du ressort de l’ASCE-LC de dire ou d’isoler des dépenses ou des activités de l’AN qu’elle qualifie d’inopportun. Ce n’est pas son rôle », s’est-il offusqué. Et Me Antoinette Ouédraogo de renchérir : « L’ASCE-LC contrôle, elle ne justifie pas une dépense parce qu’elle n’est pas l’ordonnateur de cette dépense. L’ordonnateur de cette dépense est celui à qui la loi a conféré le droit. Je ne sais pas à quel moment l’ASCE-LC peut dire que cette dépense est inopportune ».

Kiswendsida Myriam OUÉDRAOGO

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =


Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.