4e édition du symposium international Translog Africa : le développement de la chaîne logistique globale au cœur des échanges

481 0

Le Conseil burkinabè des chargeurs (CBC) organise du 27 au 29 février 2024, la 4e édition du symposium international sur le Transport et la logistique en Afrique (Translog Africa). La cérémonie d’ouverture des travaux a eu lieu ce 27 février 2024, à Ouagadougou sous le patronage du chef de l’Etat, le capitaine, Ibrahim Traoré.

 

Après 12 ans de suspension, le Symposium international sur le Transport et la logistique (Translog Africa) renaît de ses cendres ; et ce, à travers l’organisation de la 4e édition. Il se tient du 27 au 29 février 2024 à Ouagadougou sous le thème : « développement de la chaîne logistique globale : défis et opportunités pour les chargeurs à l’ère de la Zone de libre échange continentale africaine (ZLECAf) ».

Durant trois jours, les participants notamment des experts, chercheurs, professionnels et acteurs venus de 17 pays dont le Mali, le Niger, le Togo, Bénin, Ghana, Guinée Conakry pour ne citer que ceux-là, vont passer en revue la mise en œuvre des recommandations de la 3e édition de Translog Africa tenue en 2012, analyser les aspects sécuritaires liés à l’acheminement des marchandises, s’imprégner des dispositions novatrices liées aux procédures douanières ainsi que des conditions de passage portuaire.

Dr. Kassoum Traoré, DG DU CBC

Le ministre en charge des transports, Roland Somda s’exprimant au nom du chef de l’Etat, a évoqué la crise sécuritaire avec ses corollaires à savoir les pertes en vie humaine des acteurs du transport dans l’exercice de leur fonction ainsi que la perte en denrées et marchandises de première nécessité. Il a déploré le fait que le secteur du transport en paie le lourd tribut. « La chaîne logistique des transports a des impacts jusqu’au consommateur ; coûts de transports et chargements », a-t-il fait savoir. C’est pourquoi, il a salué la présente édition à sa juste valeur, facteur de résilience du peuple burkinabè et n’a pas manqué de relever l’importance que revêt ce cadre de réflexion et d’échange et l’importance de cette thématique qui n’est plus à démontrer, car elle va permettre de réfléchir et d’échanger sur les défis et les opportunités liés au développement de la chaîne logistique envisagée dans le cadre de la ZLECAf.

Le président du comité d’organisation, par ailleurs, Directeur général du CBC, Dr. Kassoum Traoré, parlant dans le même sens que le ministre Somda a soutenu que les opportunités et les offres de la ZLECAf vont contribuer à renforcer les liens commerciaux entre les nations, à encourager l’investissement et à favoriser la croissance économique tout en créant un marché plus vaste et plus intégré avec un potentiel d’environ 1,2 milliard de personnes, offrant des débouchés commerciaux considérables pour les chargeurs africains. « Ce symposium sera un catalyseur pour des initiatives futures et projets concrets qui participeront au développement durable du transport et de la logistique en Afrique », foi de Dr Traoré.

Au sortir de ce symposium, le PCO dit attendre des recommandations fortes afin de relever les défis entre autre d’harmonisation douanière, des procédures logistiques, la gestion du risque lié à la sécurisation des marchandises, les pratiques anormales (tracasseries routières, incompréhensions…), etc. Et le ministre Somda d’inviter les participants à être francs dans les échanges afin de proposer des recommandations très fortes qui vont aboutir à une libre circulation des biens et des personnes au sein de l’espace africain, qui puissent soutenir véritablement les économies de façon durable.

En rappel, le Translog Africa avait été suspendu à cause de la conjoncture post Covid-19 et les incertitudes liées à la guerre russo-ukrainienne.

Kiswendsida Myriam OUEDRAOGO

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.