Tournoi maracana du président du Conseil Régional de la jeunesse du Centre : l’arrondissement 5 vainqueur de la 1re édition

40 0

La grande finale de la coupe du président du conseil régionale du Centre a connu son apothéose le dimanche 16 octobre 2022 à Ouagadougou. Tournoi placé sous le patronage du gouverneur de la région du Centre, la présidence de Moumouni Dialla, président du Conseil national de la jeunesse du Burkina Faso et du président de la délégation spéciale du Centre. Au terme de ce match, l’Arrondissement 5 est sorti vainqueur de cette première édition.

 

Débuté en août dernier, c’est le 17 octobre 2022 que le tournoi maracana a connu son apothéose. Ce tournoi a réuni les 6 communes rurales et les 12 arrondissements de la province du Kadiogo. Organisée par le président du Conseil Régional de la jeunesse du Centre, Djibril Bamogo, la grande finale du tournoi maracana s’est jouée sur le terrain de l’amitié de la cité An III. Elle a opposé les jeunes de l’arrondissement 5 aux jeunes de l’arrondissement 10.

Après la première et la seconde période de jeu qui s’est soldée par 0 but partout, les deux équipes se sont départagées aux tirs-au-but par 1-0 en faveur de l’arrondissement 5.

Le 1er prix est composé d’un trophée, un jeu de maillot, d’un ballon et d’une enveloppe financière.

Le 2e prix est composé d’un jeu de maillot, d’un ballon et d’une enveloppe financière, le 3e prix d’un ballon et d’une enveloppe financière et le 4e prix d’un ballon, d’une enveloppe financière.

Selon le promoteur, Djibril Bamogo, la première édition du tournoi maracana est placée sous le sceau de la cohésion sociale et de la résilience de la jeunesse face aux changements sociaux.

Le promoteur du tournoi, Djibril Bamogo

Pour lui, l’objectif du tournoi est la quête de la promotion sociale à travers le cadre footballistique des jeunes de la région du Centre.

Aussi, il a souligné que lors du tournoi, des messages de paix, de cohésion ont été véhiculés en faveur de la jeunesse. « Les jeunes sont l’avenir du pays, ils doivent écrire l’histoire du pays par des actions fortes », a soutenu Djibril Bamogo.

Jonas Sawadogo parrain de la cérémonie, par ailleurs président de la délégation spéciale de l’arrondissement 2 a lui aussi reconnu qu’autour du football, l’on peut bâtir la paix.

Quant à Abdoulaye Bassinga, gouverneur de la région du Centre, par ailleurs patron de la cérémonie, il a exprimé sa satisfaction pour la tenue effective du tournoi.

Le Gouverneur de la région du Centre a félicité les organisateurs du tournoi.

A l’entendre, l’avenir du pays dépend de la jeunesse. « Je ne peux qu’encourager les jeunes et leur dire qu’actuellement, nous devons prôner les valeurs du patriotisme, du vivre-ensemble dont le pays a besoin dans ce contexte de crise sécuritaire. Sans ces valeurs, il serait très difficile », a-t-il déclaré.

En outre, il a réaffirmé sa disponibilité à accompagner les jeunes dans leurs différentes initiatives. « Nous allons travailler en étroite collaboration avec le président national de la jeunesse et celui du Centre pour occuper les jeunes afin de les responsabiliser », a souligné.

Kiswendsida Myriam OUÉDRAOGO

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 + 26 =


Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.