Journée du « Consommons local » : Une initiative pour promouvoir les produits burkinabè

398 0

Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré a lancé officiellement la 1ère édition de la journée du « Consommons local », ce jeudi 15 octobre 2020, à Ouagadougou. Cette célébration entre dans le cadre du mois « Consommons local » dans l’espace UEMOA.

 

La consommation des produits locaux par les Burkinabè demeure un défi pour le gouvernement. Il a décidé de promouvoir ces produits locaux qui se présentent comme un des leviers pour booster le développement socio-économique du pays des Hommes intègres. C’est tout le sens donné au concept « Consommons local ». Il a été institué le 25 octobre 2019 par les ministres en charge du commerce des pays de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA).

Pendant le mois d’octobre, il a été demandé aux pays membres de cet espace, de prendre des initiatives pour contribuer à insuffler un changement des habitudes de consommation des produits locaux. Le Burkina Faso a respecté ce principe qui vise le développement local. Il a organisé la 1ère édition du « Consommons local » à Ouagadougou, ce jeudi 15 octobre 2020. Elle a été marquée par la dégustation de mets locaux, une exposition d’articles locaux, des prestations artistiques…

Le ministre en charge du commerce, Harouna Kaboré a encouragé

les transformatrices des produits locaux à toujours promouvoir la qualité.

 

Selon le ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat, Harouna Kaboré, la promotion de la transformation des produits locaux pourra contribuer à créer des emplois dans l’espace UEMOA et à accroître les richesses de ces pays.  Pour lui, cette célébration contribue également à renforcer la souveraineté des États en réduisant la dépendance vis-à-vis des importations. « Le Burkina Faso se félicite de pouvoir célébrer ce jour, le consommons local. Notre pays a une grande expérience dans la promotion du consommons local, amorcée depuis la période du Comité national révolutionnaire (CNR) », a-t-il indiqué. De son avis, de 2017 à 2020, le Burkina Faso a injecté plus de 425 milliards F CFA dans l’achat des produits locaux par les structures publiques.

Le logo Made in Burkina devant contribuer à

accroître la valeur marchande des produits locaux.

 

Par ailleurs, ce jour 15 octobre marquant la commémoration du 33e anniversaire de l’assassinat de au père de la Révolution burkinabè, Thomas Sankara, Harouna Kaboré a rendu hommage à cet artisan du développement endogène. Il a souhaité que les populations s’approprient le concept « Consommons local » comme le prônait Thomas Sankara.

L’occasion de la journée du « Consommons local » a été saisie par le ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat et son homologue de la Culture, Abdoul Karim Sango pour dévoiler le logo « Made in Burkina ». Ce logo selon les explications de Harouna Kaboré, permettra d’accroitre la compétitivité et la valeur marchande des produits burkinabè sans toutefois oublier ceux labélisés; SN-CITEC, SAP Olympic, le pagne tissé, le chapeau de Saponé, et de lutter efficacement contre la contrefaçon et la concurrence déloyale.

Clotilde BICABA

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.