Coup d’État au Niger : la CEDEAO donne un ultimatum de 07 jours pour le retour à l’ordre constitutionnel

62 0

Ce 30 juillet 2023, un sommet extraordinaire de la CEDEAO s’est tenu à Abuja au Nigeria pour discuter de la crise qui sévit au Niger après le coup d’État. À l’issue de cette réunion, plusieurs points importants ont été décidés pour rétablir la démocratie dans le pays.

Premièrement la CEDEAO donne une période de 7 jours pour rétablir l’ordre constitutionnel et mettre fin à la prise d’otage du président Mohamed Bazoum.

Si ces conditions ne sont pas remplies dans le délai imparti, la CEDEAO se réserve le droit d’intervenir immédiatement, y compris par la force, afin de rétablir la démocratie et ramener la stabilité au Niger.

En outre, en réponse à la situation de crise, la CEDEAO a décidé de mettre en place des sanctions très fermes, notamment des mesures économiques, pour faire pression sur les acteurs impliqués dans le coup d’État et ceux qui soutiennent cette action illégitime.

Par ailleurs, une réunion des chefs d’état-major a été convoquée par la CEDEAO pour envisager une option militaire dans le but de restaurer l’ordre constitutionnel et de mettre fin à la prise d’otage du président nigérien.

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.