Choléra au Burkina Faso : zoom sur une étude de cas qui a permis au pays d’éviter le pire

42 0

Le gouvernement du Burkina Faso a évité une épidémie de choléra en août 2021 en détectant et en testant rapidement les symptômes, en renforçant la communication sur les risques, en éduquant simultanément la communauté sur l’hygiène appropriée et en distribuant des fournitures pour la désinfection, des équipements de protection et des médicaments.

Le Burkina Faso a développé un plan national de préparation et de réponse au choléra qui a été finalisé en juin 2021 et a préparé le terrain pour une réponse réussie.

Lorsque l’épidémie de Fada a été identifiée, les autorités ont rapidement créé des plans d’action ciblés qui ont évalué les faiblesses de leur planification précédente et identifié les actions prioritaires pour y remédier.

Les autorités locales et nationales sont entrées en action le jour même pour soutenir une réponse coordonnée.

Grâce à des stratégies de préparation, de communication et de prévention, le Burkina Faso n’a connu que 4 cas en 2021 contrairement à l’Afrique de l’Ouest, qui a enregistré près de 109 000 cas de choléra et plus de 3 700 décès. Chaque pays touché par le choléra a connu un taux de létalité supérieur à 1%, l’objectif international convenu, à l’exception du Burkina Faso, dont le taux de létalité était de 0 %.

Ci-dessous le lien vers l’étude de cas complète

https://preventepidemics.org/epidemics-that-didnt-happen/cholera/?pin=cabcf6d7

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 × 2 =


Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.