Election présidentielle : le MPP lance sa machine à Bobo-Dioulasso

338 0

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a lancé officiellement sa campagne à Bobo-Dioulasso, le 5 novembre 2020. Une occasion pour les militants et sympathisants du parti de la majorité de réaffirmer leur détermination à faire gagner leur champion, Roch Marc Christian Kaboré au 1er tour du scrutin du 22 novembre prochain.

 

Après le rendez-vous manqué du 31 octobre dernier, c’est finalement le jeudi 5 novembre 2020 que le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a lancé au stade Sangoulé Lamizana de Bobo-Dioulasso, sa campagne pour les élections couplées du 22 novembre. Venus des quatre coins du pays, des milliers de militants et sympathisants ont réaffirmé leur volonté de faire un coup ‘’KO’’ au soir du 22 novembre. « Nous avons décidé de lancer notre campagne à Bobo-Dioulasso parce que cette ville nous a apporté la chance en 2015. Nous avons donc décidé de respecter la tradition », a déclaré Roch Marc Christian Kaboré devant une foule en liesse. Il a passé au peigne fin son bilan au cours du 1er quinquennat. Pour lui, le bilan est satisfaisant d’autant que les Burkinabè sont résilients face à la situation sécuritaire. Une situation sécuritaire qu’il a promis stabiliser si le peuple lui accordait un nouveau bail pour les 5 prochaines années. « Tout en restant engagé pour le développement des Hauts-Bassins et de Bobo-Dioulasso, je voudrais dire que malgré les difficultés, nous avons travaillé. Le Burkina Faso est resté la tête haute et nous avons engrangé ensemble des résultats grâce à votre engagement, grâce au fait que reculer, plier l’échine n’est pas burkinabè. C’est pour dire que malgré toutes les tentatives de déstabiliser le MPP, tous mes adversaires candidats ne peuvent rien faire de mieux que nous », a argué le candidat Kaboré. De son avis, la mobilisation ‘’monstre’’ de ce jour est très évocatrice. « Quand le MPP et l’APMP se mettent debout, nos adversaires tremblent et ont des insomnies. Je vous assure que certains candidats, au vu de cette mobilisation, se disent, j’aurai dû rester chez moi tranquillement », a lancé Roch Kaboré. Réagissant à certains propos de certains candidats qui ont déclaré lors de leurs sorties qu’ils négocieraient avec les terroristes s’ils parvenaient à Kosyam, il a déduit que ces derniers devaient avoir des liens avec les terroristes. « Certains ont dit, quand nous serons au pouvoir, nous allons négocier avec les terroristes. Ça veut dire qu’ils les connaissent », a-t-il dit.

Il a fait comprendre que nul ne peut dire qu’à Bobo-Dioulasso, des infrastructures n’ont pas été réalisées. « Nous travaillons à faire de Bobo-Dioulasso le poumon économique du Burkina Faso », a soutenu Roch Kaboré. Pour ce faire, le candidat du MPP a sollicité une fois de plus la confiance des Bobolais pour relever le pari de la sécurité sur l’ensemble du territoire national et la cohésion nationale.

Les autres défis du candidat du parti au pouvoir est le renforcement de la démocratie, la réconciliation des Burkinabè, la consolidation de la paix et de la cohésion sociale. La réforme de l’Etat, la modernisation et la professionnalisation de l’administration publique, le renforcement du processus de la décentralisation et l’ouverture des horizons plus larges aux régions, la consolidation de l’investissement pour le bien-être social, l’employabilité des jeunes et des femmes, l’amélioration du rendement du secteur privé et le relèvement du niveau de la compétitivité de l’économie ainsi que l’assurance d’un développement durable sont autant de défis que Roch Marc Christian Kaboré entend relever. « Comme en 2015, vous avez lancé votre campagne présidentielle ici à Bobo-Dioulasso, et vous avez été élu dès le premier tour. Cette fois encore, vous lancez votre campagne à Bobo-Dioulasso pour votre second mandat et je vous assure que vous serez réélu avec 75% et une majorité confortable à l’Assemblée nationale », a martelé la directrice provinciale de campagne du MPP du Houet, Hadja Fatimata Ouattara. Me Bénéwendé Stanislas Sankara au nom de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP), a pris l’engagement de mobiliser l’ensemble de leurs militants pour assurer au candidat Roch Marc Christian Kaboré, une victoire au soir du 22 novembre.

Sylvestre Sanou

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.