Lutte contre le terrorisme : 95 engins roulants d’une valeur de plus d’un milliard offerts à la sécurité intérieure

497 0

Le bureau de la sécurité diplomatique de l’ambassade des Etats Unis d’Amérique a procédé dans la matinée du jeudi 18 janvier 2024 à Ouagadougou, à une remise de matériels roulants à la Police et à la Gendarmerie nationale. C’est le ministre délégué en charge de la sécurité, Mahamadou Sana qui a présidé cette cérémonie officielle de remise de don.

Sobre a été la cérémonie de remise officielle de don de 95 engins roulants au profit du Groupement spécial d’intervention de la Police nationale (GSIPN) et de l’Unité spéciale d’Intervention de la Gendarmerie nationale (USIGN) afin de lutter efficacement contre le terrorisme.

Le don est composé de 35 véhicules et 60 motocyclettes pour une valeur estimée à plus d’un milliard de F CFA. Il a été rendu possible grâce au bureau de la sécurité diplomatique de l’ambassade des Etats Unis d’Amérique dans le cadre de son programme d’Assistance antiterroriste (ATA). Un soutien qui viendra renforcer le parque du gouvernement burkinabè et lui permettre de disposer de matériels adéquats pour la reconquête de l’intégrité territoriale.

Pour le chargé d’affaires à l’ambassade des Etats Unis, Eric Whitaker, cet acte à l’endroit du Burkina Faso, dans un contexte de crise sécuritaire, est d’une importance capitale, car il va contribuer à lutter efficacement contre le terrorisme à travers l’amélioration de la mobilité des unités spéciales dans les villes et villages reculés du Burkina Faso.

En plus des moyens roulans offerts, le chargé d’affaires a confié que le bureau compte assurer des formations qui permettront de renforcer leur capacité opérationnelle sur le terrain, fournir des armes, des équipements de protection et du matériel médical au gouvernement burkinabè.

Pour le patron de la sécurité intérieure, l’acquisition de ce matériel vient à point nommé car le Burkina Faso est en pleine reconquête de son territoire et aussi bon nombre de partenaires les ont abandonnés dans cette crise sécuritaire. C’est pourquoi, il a exprimé toute sa reconnaissance au gouvernement américain pour son appui pour venir à bout de ce fléau. Il a émis le souhait que cet objectif commun de lutte contre le terrorisme se poursuive et se consolide pour le bonheur du peuple burkinabè. Eric Whitaker a rappelé qu’en dépit des dispositions des lois des Etats Unis qui ne permettent pas à son pays d’avoir la latitude d’apporter son assistance, son appui à la lutte contre le terrorisme n’a cessé de s’accroitre en témoigne les chiffres. « Le soutien contre le terrorisme est passé de 1,2 milliard de F CFA en 2018 à 8,4 milliards en 2023 et 9,6 milliards prévus pour l’année 2024 », a-t-il confié.

Pour terminer, il a réaffirmé l’engagement des Etats Unis à rester un partenaire engagé dans cette guerre asymétrie contre l’ennemi conformément aux dispositions et aux lois de leur pays.

Kiswendsida Myriam OUEDRAOGO

Article Similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 − 9 =


Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Votre abbonnement a réussi!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

DirectInfoBurkina will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

DirectInfoBurkina.net

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter.